La fin d’Internet Explor’ère

par | Juin 29, 2022 | Actualité 5.0 | 0 commentaires

Introduction

Je vous parle d’un temps que les moins de 25 ans ne peuvent pas connaître. Le temps où THE navigateur était un « e » bleu entouré d’un anneau jaune. Ce petit logo faisait partie de notre quotidien. Vous l’avez deviné ? Oui, il s’agit bien du premier navigateur de Microsoft : Internet Explorer.

Voilà une petite image, au cas où votre mémoire vous jouerait des tours.

Flashback

 

Au milieu des années 1990, j’étais une adolescente, jouant (trop) à la console branchée à la télé et pas sur un ordinateur. Pour faire un exposé à l’école, j’avais besoin d’une encyclopédie (tu trouveras ici une définition de l’encyclopédie) et pour contacter mes copines, j’avais un téléphone fixe. Ça nous semble être la préhistoire !

Pendant ce temps, dans le monde de l’informatique, des génies développaient un outil qui nous est devenu indispensable : Internet. Et pour voyager sur Internet, il y avait le navigateur Netscape. Personnellement, je ne l’ai pas connu. Ma première connexion sur Internet, quelle aventure. Il fallait tirer le câble du téléphone (fixe toujours), le brancher sur notre ordinateur et ensuite, il fallait attendre avec en bruit de fond, un joli jingle. Tu te souviens de cette douce mélodie de la connexion ?

Mon premier navigateur s’appelait donc Internet Explorer (IE pour les intimes), né en août 1995 en même temps que le système d’exploitation Windows 95.

Assez parlé de moi maintenant, rentrons dans le vif du sujet.

Les années passent et IE poursuit son petit bonhomme de chemin. En 2004, il atteint carrément 95% de part de marché ! Un chiffre jamais égalé. Un joli rêve éveillé pour Microsoft !

A partir de là, le conte de fées commence à s’étioler. Des nouveaux concurrents arrivent sur le marché, plus performants, produisant moins d’erreurs (on en parle des erreurs ?) !

L’arrivée des Smartphones enfonce encore plus IE. Si sur les Iphone, le navigateur par défaut est Safari, sur les Android, c’est la suite Google ! Autant dire que ce pauvre IE se retrouve seul abandonné au bord de la route.

Microsoft tente en 2015 de retrouver de sa superbe dans le monde des navigateurs avec le petit frère Edge. Mais malgré des nouvelles fonctionnalités, moins d’erreurs, il faut se rendre à l’évidence : depuis 10 ans, presque plus personne n’utilise IE, en avril 2022, 0.39% de part de marché, contre 64,34% au monstre Chrome.

 

La concurrence

A l’époque de sa suprématie, IE est pratiquement seul, Netscape ayant jeté l’éponge rapidement. Il faut attendre 2002 pour voir Firefox arriver, suivi en 2003 par Safari et Opera, qui tentent en vain de faire tomber le navigateur.

IE tiendra bon jusqu’en 2008 et l’arrivée de Chrome. En quelques années, IE se fera surclasser par les autres et en 2018, il sera même bon dernier au classement des navigateurs.

Sa chute est également due à un changement majeur : l’arrivée des smartphones. Nous avons changé de support et d’habitude de consommation d’Internet ! En 2007, Apple lance son Iphone avec le navigateur Safari par défaut. 

Ce n’est pas sans compter sur Google Chrome, nouveau venu en 2008. Il passe rapidement devant Opera, puis devant Safari et creuse de plus en plus l’écart. Google configure par défaut toute sa suite sur les smartphones sous Android, ce qui permet d’être encore à ce jour le premier navigateur depuis 2012.

cercle marque employeur

Sujet de moquerie ?

Au fil des années, de nombreuses failles de sécurité ont fait d’IE un sujet de moquerie, des mêmes se multiplient encore aujourd’hui. Mais les nostalgiques, comme moi, n’en ont que faire, ceux qui échouent sont ceux qui ont essayé, et grâce à IE, nous avons tout de même eu la chance de surfer sur le net pendant des années, souvent lentement certes, mais ça permet d’avoir des anecdotes à raconter à nos enfants ! 

L’avenir

La guerre des navigateurs est depuis 10 ans remportée par Chrome. Microsoft souhaite à présent se concentrer sur Edge pour l’améliorer, ajouter des fonctionnalités différentes des autres. Il reste tout de même du chemin à parcourir avant d’inquiéter Chrome.

Pour ce qui est d’IE, l’application de bureau sera désactivée et les utilisateurs basculeront sur Edge automatiquement. Cependant, si un utilisateur se trouve sur un site web défectueux requérant IE, il aura la possibilité de l’ouvrir en mode IE dans Microsoft Edge. Ce mode IE sera pris en charge au moins jusqu’à 2029 et ainsi laisser le temps aux entreprises de s’adapter à la transition.

Conclusion

Le 15 juin 2022, Internet Explorer baisse le rideau pour la dernière fois. Une date marquante.

Même si Interne Explorer a baissé le rideau depuis quelques années, cette fois, c’est la fin de la fin. Merci pour toutes ces années de bons et loyaux services !

Le roi des navigateurs est mort, vive le roi !

marque employeur

Auteur

Joëlle Facchinetti / Joëlle Facchinetti | LinkedIn

 

Team Marketing 

Partagez cet article avec vos amis

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi

Semaine type chez Digitalizers

Semaine type chez Digitalizers

Qu’est-ce qu’on fait chez Digitalizers ? Si c’est la question que tu te poses, tu es au bon endroit. A travers cet article, nous te proposons de nous accompagner dans notre quotidien au sein de...

lire plus
Equilibre travail et vie privée

Equilibre travail et vie privée

L'équilibre entre le travail et la vie privée, aussi appelé Work-Life Balance est un critère de calcul du bonheur au travail qui ne sera bientôt plus négociable.  En effet, les générations Y et Z ne...

lire plus